Après la Glane en 2009 et 2010, cette restauration doit permettre d’améliorer l’écoulement des eaux du Glanet. Ce meilleur écoulement entrainera le nettoyage des graviers présents sur le fond de la rivière. En effet, en retirant raisonnablement les embâcles et en élaguant les branches basses, la lame d’eau est légèrement abaissée. Le retour des écoulements naturels transportera les sédiments les plus fins laissant apparaitre le sésame des truites, des graviers pour frayer !

Restauration Glanet 21jan2012Grâce à la collaboration des propriétaires et des exploitants agricoles riverains, ces travaux sont pris en charge par la collectivité au titre d’une déclaration d’intérêt général et sont co-financés par l’Agence de l'Eau Loire Bretagne, la Région Limousin, le Département de la Haute Vienne et la Fédération Départementale pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques.

Prévus sur environ 17 km, ces premiers travaux pourront être poursuivis par l’aménagement d’abreuvoirs et de clôtures limitant le piétinement direct du bétail dans le ruisseau. Ces travaux complémentaires doivent limiter l’apport de matières en suspension dans le Glanet, ils sont réalisés avec les exploitants agricoles sur la base du volontariat. A ce titre, des rencontres individuelles sont organisées pour définir les aménagements souhaitables à la restauration des milieux aquatiques.

Finalement, l’ensemble de ces actions n’a qu’un seul objectif : restaurer de façon pérenne un écosystème local : la rivière et ses habitats si favorables à l’installation de nombreuses espèces. En restaurant ces habitats variés avec des eaux courantes et des fosses, avec un lit de rivière non colmaté de sable ou de vase, avec une végétation riche amenant ombrage et alimentation, on peut espérer donner un coup de main aux truites farios locales.

Et parce que le développement durable ne doit pas rester un simple concept, ce marché de restauration confié à l’entreprise HYDROSYLVA intègre également une clause d’insertion sociale. Accompagné par le Fond Social Européen (FSE) et le Département de la Haute Vienne au travers son Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE), les élus du Syndicat d'Aménagement du Bassin de la Vienne ont souhaité s’investir pour favoriser le retour à l’emploi de personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles.
Une convention de partenariat avec le Conseil Général a donc été signée en ce sens.