Réaliser le tour de France  à vélo en solitaire en 53 jours, tel est le magnifique voyage que vient d'accomplir Mireille Drouet-Martin membre du Vélo club de Saint Gence.

M Drouet [50%] [50%]

Toute jeune médecin retraitée, Mireille Drouet a toujours rêver de parcourir la France à vélo. Depuis son enfance, ce moyen de transport lui était indispensable pour se rendre à l'école ou bien partir en vacances chez sa grand mère qui habitait à 8 kilomètres de son domicile.  Puis le monde du travail réduit sa pratique à quelques heures par ci par là, mais le rêve de découvrir la France à vélo reste et l'envie est grandissante.

Elle réalise un stage de mécanique pour fille afin d'approfondir ses connaissances mais surtout apprendre à se dépanner seule puis vient le choix du vélo spécifique à la randonnée avec bagages (20kg) que l'on appelle une randonneuse. Afin de se préparer physiquement, elle pratique de plus en plus souvent et réalise environ 1500 km par an et va même jusqu'à parcourir 2000km en ce début d'année.

Puis arrive le jour du départ, le 4 août 2015 depuis le village de La Chatrusse à Veyrac.

Un grand moment d'émotion car de nombreux adhérents du vélo club de Saint Gence dont elle est membre depuis 3 ans, lui font la surprise de faire les premiers kilomètres ensemble, ils iront jusqu'à Brigueuil. Elle traverse la Charente en passant par Ronce-les-Bains, Saint-Nazaire puis la Bretagne, le Havre, Etretat, Dieppe et Dunkerque où elle totalise déjà 2400 kilomètres.

Après une pause de 3 jours, elle reprend la route vers la Champagne, la traversée du Jura avec des montées à 1200 mètres d'altitude pour arriver à Lausanne en Suisse, Genève, le lac du Bourget, la Camargue. Tout en longeant la Méditerranée, elle suit le canal du Midi et la route longeant la Garonne vers Arcachon. En passant par Blaye, elle reprend la route du Limousin où elle arrivera le 10 octobre après avoir parcouru 4753 kilomètres.

53 jours sous une météo pas des plus favorables  (3 jours de canicules et 6 jours de soleil), autant dire un voyage assez éprouvant physiquement mais la performance est réelle avec une moyenne de 83 kilomètres par jour.

Le retour fut très chaleureux avec la présence des membres de l'association des Mil Pat et du vélo club de Saint Gence et une mutitude d'anecdotes à raconter.

La municipalité de Saint-Gence et le Vélo Club lui ont rendu hommage pour son magnifique parcours et son formidable courage.

Bravo Mireille !