Signez la pétition mise en ligne par les Parents d'Elèves des écoles de Saint-Gence : ici

ou

Signez la pétition "papier"  (mairie, commerces, parents d'élèves ...)

Le nouveau ministre de l'Education nationale assurait il y a quelques mois :

"Je donnerai la priorité à l'école maternelle"...

En septembre 2017 : confirmation d'une fermeture de classe

RentréeScolaireClasseFermée

En juin 2017, les effectifs prévisibles de l'école maternelle de Saint-Gence pour la rentrée de septembre étaient évalués à 81 ou 82 enfants et avaient motivé la suppression d'une classe, notre école passant ainsi de 4 classes à 3. Cependant l'Inspection Académique nous avait annoncé qu'un "comptage" serait effectué le jour de la rentrée, et qu'au vu des effectifs réels, une décision serait prise concernant une éventuelle ré ouverture de la classe supprimée.

Le jour de la rentrée, ce sont 87 enfants qui étaient inscrits (84 présents + 3 qui vont arriver en octobre, suite à un déménagement des parents), ce qui donne une moyenne de 29 enfants par classe !

Une nouvelle inscription porte les effectifs à 88 enfants !

Malgré ces effectifs et malgré nos demandes répétées et motivées :

- la commune a toujours fait de l'éducation sa priorité en offrant des locaux et des équipements les meilleurs possibles et en dotant chaque classe d'une ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles),

- 5 familles souhaitent que leurs enfants fréquentent l'école à compter du 1er trimestre 2018, ils auront 3 ans en début d'année (la moyenne par classe serait alors de 31 !),

- une douzaine de logements sociaux vont être construits en 2017/2018 et ouverts à la location,

l'Inspection Académique a refusé de ré-ouvrir notre quatrième classe !

l'Inspection Académique nous demande de ne pas accueillir les 5 enfants âgés de 3 ans en janvier 2018 !

Saint-Gence voit ainsi les conditions d'accueil de ses enfants se dégrader fortement par manque d'enseignants ! L'ouverture de classes de CP avec des effectifs réduits à 12 élèves (promesse du Président de la République) qui est une très bonne mesure ne nous pénalise t-elle pas ?

Il y a loin des mots aux actes chez nos hommes politiques, les déclarations du Ministre de l'Education actuels Jean-Michel Blanquer ont une étrange résonnance aujourd'hui ! Il mettait l'accent sur l'école maternelle et l'acquisition du langage et déclarait en novembre 2016 :

 La réussite de l'enfant se joue dès la maternelle, estime Jean-Michel Blanquer, pour plein de sortes de raisons : le cerveau est très maléable jusqu'à l'âge de six ans et on s'est aperçu que l'apprentissage du langage est indispensable pour réussir sa scolarité dans le primaire. Un vocabulaire riche permet d'être moins violent, d'acquérir des subtilités dans le raisonnement. C'est donc décisif dans la vie en société.

Cela passe par un renforcement du rôle de la musique, de la lecture à haute voix des contes, ... mais aussi par un renforcement de la formation des professeurs.

La maternelle, c'est l'endroit où l'on doit pouvoir personnaliser les parcours des élèves, notamment dans les zones difficiles où il faudrait dédoubler les classes. On ne met pas assez d'argent au départ du parcours scolaire, selon Jean-Michel Blanquer. Un des grands facteurs de réussite chez l'enfant,  c'est quand il y a convergence des valeurs des parents avec celles de l'école, rappelle-t-il.

Apparemment cela n’est pas valable sur TOUT le territoire !!!!

Mobilisons nous pour que Saint-Gence retrouve sa 4ème classe de maternelle afin

que l'apprentissage de nos enfants se fasse dans de bonnes conditions !