L'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) avait labellisé en février 2013 la commune de Saint Gence pour son effort en faveur d'une meilleure qualité de la nuit et de la réduction de la pollution lumineuse.

A cette occasion le label «1 étoile» avait  récompensé la collectivité qui s'était  engagée dans une démarche d'amélioration continue d'incitation aux économies d'énergie et à la diminution des émissions de gaz à effet de serre liées à l'éclairage public.

A l'issue de sa participation 2017au concours des villes et villages étoilés organisé par l'ANPCEN, avec le soutien du ministère de la transition écologique et solidaire, la commune vient de recevoir le label «2 étoiles».  Cette distinction récompense la démarche de progrès continu engagée par la collectivité pour la préservation du ciel et de l'environnement nocturne lors des travaux d'entretien, d'installation ou d'aménagement de l'éclairage public.

ANPCEN 2018 [50%]

Lorsque le parc d'éclairage public est à renouveler, sont ainsi privilégiées dans le choix communal, son éco conception, la meilleure performance en terme de nuisances lumineuses et de consommation d'énergie, la vérification de l'utilité des puissances souscrites, des détecteurs de présence et des variateurs, des horloges astronomiques ainsi que la capacité de recyclage des déchets des installations ou de leurs équipements.

Dans ce cadre, le maire Alain DELHOUME a reçu le diplôme validant ce label, des mains de Michel DEROMME correspondant régional ANPCEN en présence des maires de Peyrilhac et Nieul, communes labellisées «1 étoile».  Dans un contexte de rigueur budgétaire, la collectivité considère en effet, que d'une part l'éclairage public représente une part non négligeable du budget communal et d'autre part génère pour sa production, son approvisionnement, ses équipements et son transport, des émissions de gaz à effet de serre préjudiciable au développement durable.