Mise à jour le 30/09/2019

  
MAINTIEN DE L’ÉTAT DE CRISE RENFORCÉE SUR L'ENSEMBLE DU DÉPARTEMENT.

Le comité sécheresse s’est réuni le 25 septembre 2019 et a constaté que les pluies récemment tombées et celles annoncées n’amélioreront pas significativement la situation départementale. Le mois de septembre est déficitaire en pluviométrie comme tous ceux depuis le début d’année (excepté juin). Le déficit de pluie sur le mois de septembre s’élève à 60 % et 25 % depuis le début de l’année. Les taux d’humidité des sols ainsi que les niveaux des ressources souterraines ont dépassé les minima historiques lors du mois de septembre. Sur les 30 cours d’eau suivi, près d’une vingtaine répartis dans tous les secteurs du département sont en rupture d’écoulement, menaçant l’équilibre des besoins en eaux et des écosystèmes aquatiques.

Ainsi pour conserver la ressource en eau et les conditions nécessaires à la vie dans les milieux aquatiques, l’arrêté préfectoral du 22 juillet 2019 renforçant les restrictions d’usage de l’eau sur l’ensemble du territoire du département de la Haute-Vienne est maintenu jusqu’au 31 octobre 2019.

Pour rappel, sont interdits sur l’ensemble du département :

  • l’arrosage des espaces publics ou privés tels que pelouses, terrains de sports, espaces verts, jardins d’agrément ou potagers, sauf eau issue d’un système de récupération d’eau de pluie ;
  • le lavage des véhicules, hors stations de lavage spécialisées, sauf obligations sanitaires ;
  • la vidange et le remplissage des piscines sauf ajustement du niveau ou renouvellement d’eau pour des impératifs sanitaires des piscines ouvertes au public ;
  • le lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires ;
  • le lavage des terrasses, toitures, ou autres éléments immobiliers privés ;
  • les prélèvements dans le milieu naturel (eaux superficielles et souterraines) sauf industriels régis par une décision administrative. Les prélèvements satisfaisants les besoins en eau d’activités professionnelles de productions horticoles, maraîchères et arboricoles sont limités à une plage horaire comprise entre 20h et 8h ;
  • la manœuvre des vannes des seuils et barrages, à l’exception des barrages hydroélectriques EDF ;
  • le remplissage et la vidange des plans d’eau, hors retenues hydroélectriques EDF ;
  • les pêches électriques à l’exception des pêches de sauvetage.