Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé, vendredi 13 mars, que 

les rassemblements de plus de 100 personnes étaient désormais interdits en France

pour tenter de limiter l'épidémie de coronavirus. "Notre objectif principal est de préserver la santé des Français" et de "retarder le pic épidémique au maximum" même s'il y a aura "des conséquences importantes pour les théâtres, les cinémas", a déclaré le Premier ministre