Oui, la Java des Gaspards a enthousiasmé les spectateurs de Saint-Gence, samedi après midi 8 décembre avec son spectacle "Le Cabaret des Gaspards" !

DSC_0229 [50%]Merci à Florence Kolski, à Cécile Karaquillo, à Claude Gelebart et à Philippe Reilhac, sans oublier le musicien Christophe Dupuis et Sébastien le magicien !

" Les Gaspards présentent quelques morceaux choisis d’opérettes et de chansons sentimentales et pleurnichardes de la première moitié du siècle. Comme à leur habitude ils exécutent, sans filet mais en toute moralité, quelques cascades amoureuses et acrobaties conjugales, aux sons de l’accordéon.
Les couples se font et se défont. Elles se crêpent le chignon, pour les biscotos des hommes, ils se bagarrent pour les beaux yeux d’une Pépée. Coups de coeur et coups de poing, c’est l’amour vache !  Les chansons sont mises en scène et chorégraphiées. Les artistes jouent sur scène et aux côtés du public. "

" Les voix sont magnifiques, celles de Florence Kolski et de Cécile Karaquillo; celles des garçons, Philippe Reilhac et Claude Gelebart sont aussi impressionnantes, surtout dans les morceaux tirés du répertoire de Luis Mariano, comme la Belle de Cadix."

DSC_0232 [50%]« Les interprétations sont magistrales, les quatre compères jouent avec le public, et il s'installe comme une sorte de familiarité, de connivence. Et le public aime ça, en redemande, quatre compères c'est un peu juste, il faut ajouter deux personnages : le seul musicien Christophe Dupuis et son accordéon chromatique et Sébastien le magicien, un peu ridicule, interprété par Claude. »

 

CSC_0246 [50%]DSC_0236 [50%]DSC_0237 [50%]DSC_0241 [50%]

DSC_0242 [50%]

DSC_0230 [50%]  DSC_0245 [50%]DSC_0228 [50%]DSC_0249 [50%]DSC_0250 [50%]DSC_0251 [50%]DSC_0248 [50%]DSC_0256 [50%]DSC_0257 [50%]DSC_0258 [50%]